Pauline BENOUDIBA

Titulaire d’un diplôme d’Etat d’Educatrice Spécialisée, Pauline BENOUDIBA, s’est forgée de solides compétences professionnelles au travers de ses différentes expériences de terrain sur des champs tels que le handicap (enfants et adultes), la protection de l’enfant, l’inclusion ou encore le droit d’asile et les problématiques migratoires (mineurs et adultes). Ses fonctions d’éducatrice spécialisée mais aussi celles de coordinatrice d’équipe médico-sociale et son désir de transmettre son savoir professionnel, la conduisent quotidiennement à mettre en œuvre des actions éducatives, pédagogiques et de formation. 

Son désir de participer aux mécanismes d’intégration et d’insertion des personnes les plus fragiles, et au processus de développement social territorial, s’est également construit par une expérience riche menée durant plusieurs mois à la maison d’enfant de l’AKKARI à Rabat au Maroc.

Isabelle DELAUNAY

Isabelle Delaunay est sociologue, universitaire et praticienne dans le domaine de l’évaluation des politiques sociales. ­Docteure et maître de conférences en sociologie, elle est aussi attachée territoriale ayant eu en charge le contrôle des établissements et services, et actuellement en charge d’un bureau d’études et d’un observatoire départemental de la protection de l’enfance. ­Elle est spécialiste des enquêtes par entretiens ainsi que de  l’analyse des données. Elle a rédigé un nombre conséquent d’études liées aux problématiques de la famille et de l’enfance et participé en tant que chercheure à l’exploitation des données d’enquêtes nationales pour l’Institut National d’Etudes Démographiques et la Caisse Nationale d’Allocations familiales. ­

Ses travaux sont cités par le Haut Conseil de la Famille, par le Conseil d’Orientation des Retraites, et par le Centre National d’Information  statistique ­Elle a publié dans des revues à audience nationale et internationale à comité de lecture. ­Elle a participé à de nombreux programmes d’études et pilotage d’études dans le domaine de la sociologie de la famille, de l’enfance, du vieillissement, de la perte d’autonomie, du handicap et du veuvage ; des inégalités sociales, de la pauvreté et de la vulnérabilité; des politiques publiques sanitaires, sociales et médico-sociales : ­

  • « Le suivi des enfants confiés à l’ASE et la prise en charge  de leur santé », 2018
  • ­« Etude sur les jeunes de 16 ans et plus confiés à l’ASE en 2016 », 2016
  • « La redéfinition du périmètre d’intervention de la Prévention Spécialisée dans le Vaucluse », 2016
  • ­« Vaucluse à l’horizon 2020 : une hausse du nombre de personnes âgées dépendantes, concentrée sur les très grands âges » Isabelle Delaunay, Virginie Meyer, Éric Rubiloni (Insee Provence-Alpes-Côte d’Azur), Rapport d’étude n°32, février 2011
  • ­« Le veuvage précoce en France : Situation démographique, sociale et économique des allocataires des CAF jeunes veufs ». Dossier d’étude n° 86, Caisse Nationale d’Allocation Familiales, Direction de l’Actuariat, des Statistiques, des Etudes et de la Recherche, 2006 ­
  • Chercheure associée au groupe d’exploitation du recensement de l’Insee et de l’enquête « Étude de l’histoire familiale 99 » de l’INED ­Membre du « Réseau des indicateurs sociaux départementaux » du Conseil National de l’Information Statistique, animé par la Direction de la Recherche, des Études et des Statistiques (DREES) et l’Assemblée des Départements de France (ADF) depuis 2009.
  • ­Membre du comité de rédaction des Cahiers du DROS (Dispositif Régional d’Observation Sociale PACA) depuis 2009.

Anne MEYER-HEINE

Anne MEYER-HEINE, Directrice Déléguée de Sciences Po Aix jusqu’à fin 2014, est Maître de conférences en droit public dans cet établissement. Elle a dirigé plusieurs masters dont le Master 2 « Politiques des âges en Europe » et le Master 2 « Politiques et métiers de l’Europe ». Elle est actuellement responsable du certificat « Gouvernance des âges : seniors, jeunesse petite enfance » à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence et de plusieurs autres cursus (« Management des hommes », « Risques psycho-sociaux», « Gestion des conflits » …). Elle a dispensé des cours à l’Université d’Aix-Marseille, de Toulon et du Var, de Perpignan, de Paris XIII. Elle s’estvu attribuer en 2003 une Chaire Jean Monnet et dirige des thèses de doctorats et des mémoires, notamment sur des thématiques relatives au domaine médico-social et publie régulièrement dans ce domaine.

Anne MEYER-HEINE fut membre du jury de l’ENA, expert évaluateur pour la revue Gérontologie et Société, membre du Comité scientifique des « Etats généraux de la santé ». Elle est aussi membre du Comité scientifique de la Revue de l’Union européenne et tient une chronique annuelle à la Revue du Droit de l’Union européenne.

On peut citer parmi ses nombreuses publications :

  • « Le droit d’asile des mineurs non accompagnés dans l’Union européenne. Questions liées à leur représentation» – Sociétés et Jeunesses en difficulté (revue HCERES), à paraître en 2018
  • « La prise en compte des seniors par un traité sexagénaire : pour une nouvelle orientation des politiques publiques », Revue de l’Union européenne
  • « La solidarité à l’égard des personnes âgées en droit de l’Union européenne », Revue de l’Union européenne,n° 594, janv. 2016,
  • « Maladie d’Alzheimer, éthique,droit et citoyenneté » (dir. A. MEYER-HEINE)
  • « Maladie d’Alzheimer : évolution des dispositifs, évolution des métiers. Quelles politiques publiques ? » (dir. A. MEYER-HEINE)

Magali POILROUX

Magali POILROUX encadre une équipe de travailleurs sociaux dans un service de milieu ouvert (SAVS) accompagnant des personnes en situation de handicap psychique dans le Vaucluse. Avant de s’engager dans le travail social, elle a suivi un cursus universitaire et a obtenu une licence de lettres modernes mention Français Langue Étrangère. Devenue éducatrice spécialisée, elle a exercé dans différents services sociaux et médico-sociaux avant d’obtenir le poste de coordinatrice technique qu’elle occupe actuellement. En parallèle de son activité professionnelle, elle intervient dans la formation des éducateurs spécialisés à l’IMF de Montfavet ainsi qu’auprès de stagiaires se préparant à la fonction de mandataire judiciaire avec le centre de formation CLEIS. 

Actuellement en formation, elle se prépare à l’obtention du Diplôme d’Etat d’Ingénierie Sociale. Dans ce cadre, elle va consacrer son mémoire de recherche au développement social appréhendé plus particulièrement dans une dimension internationale.

Impliquée depuis plusieurs mois dans les actions entreprises par l’AMPDS en tant que membre actif, elle fait partie de l’équipe des organisateurs du séminaire.

Angélique THIBOUT

Angélique THIBOUT encadre et pilote deux centres de santé dentaire mutualistes au sein de la Mutualité Française PACA Service de Soins et d’Accompagnement Mutualiste dans le département du Var. Avant d’occuper son poste actuel,elle a exercé la fonction de coordinatrice de service dans un Centre Médico-Social associatif à Paris. En parallèle, elle a poursuivi un cursus universitaire et a obtenu une licence professionnelle en management des organisations spécialité gestion des établissements sanitaires sociaux et médico-sociaux, un master 1 en management public des établissements sanitaires et sociaux et un master 2 en Droit, économie, gestion mention études politiques spécialité politiques des âges en Europe. Elle a pu lors de ces études,s’impliquer dans différents établissement sociaux et médico-sociaux. Membres fondateurs et Trésorière de l’AMPDS, elle fait partie de l’équipe des organisateurs.

Hichame HAMAL

Après plusieurs années passées dans la fonction publique territoriale, au Conseil Départemental des Bouches du Rhône et du Gard (Aide Sociale à l’Enfance, Pôle Urgences, Polyvalence de secteur, Insertion …) Hichame HAMAL assure depuis 2009 des fonctions de cadre socio-éducatif dans des établissements et services relevant du champs du handicap (SAVS handicap psychique), de la protection de l’enfant (AEMO et MECS), de l’inclusion (CHRS) et aujourd’hui de l’hébergement et de l’accompagnement des demandeurs d’asile (CAO et HUDA).

Ces expériences ont été complétées et consolidées par la reprise d’un cursus universitaire et l’obtention d’un Master 1 de Management Public des Etablissements Sanitaires et Sociaux à l’IMPGT d’Aix en Provence et d’un Master 2 de Droit, Economie et Gestion mention Etudes Politiques à l’IEP Science Po d’Aix en Provence.

Doctorant à l’E.D. de Sciences Juridiques et Politiques au sein de l’Unité de Recherche « Anthropologie Bio-culturelle,Droit, Ethique et Santé » sous la direction des Professeurs Antoine LECA et Anne MEYER-HEINE (Université Aix-Marseille), son travail de recherche porte sur « L’accès à la santé des mineurs isolés étrangers en droit français et droit marocain ». Par ailleurs il est président fondateur de l’Association Méditerranéenne pour la Promotion du Développement Social, l’AMPDS.