Anne MEYER-HEINE

« Les mineurs non accompagnés sont de plus en plus nombreux à demander l’asile dans l’Union européenne. Pour obtenir le statut de réfugié, ces mineurs doivent, comme leurs aînés, démontrer qu’ils sont confrontés à des risques d’atteintes graves en cas de retour dans leur pays d’origine. Lorsque le jeune est sans papiers, il doit en outre démontrer qu’il est mineur. Or les techniques employées par les autorités nationales sont loin d’être sans lacunes et défauts.
En Europe, un représentant légal doit être nommé pour accompagner le mineur, particulièrement vulnérable, dans les différentes démarches qu’il doit accomplir auprès des autorités nationales. Le représentant du mineur doit garantir l’intérêt supérieur de l’enfant. Des normes communes découlent de directives européennes en ce qui concerne les attributions et les missions des représentants des mineurs. Cependant, la marge de manœuvre laissée aux États explique que les compétences varient ces derniers. Ainsi la diversité des dispositions nationales met en jeu l’efficacité du système. En outre, l’effectivité des règles adoptées est imparfaite, la protection des mineurs souffrant ainsi de nombreuses lacunes. »

https://journals.openedition.org/sejed/9257

Anne MEYER-HEINE, Directrice Déléguée de Sciences Po Aix jusqu’à fin 2014, est Maître de conférences en droit public dans cet établissement. Elle a dirigé plusieurs masters dont le Master 2 « Politiques des âges en Europe » et le Master 2 « Politiques et métiers de l’Europe ». Elle est actuellement responsable du certificat « Gouvernance des âges : seniors, jeunesse petite enfance » à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence et de plusieurs autres cursus (« Management des hommes », « Risques psycho-sociaux », « Gestion des conflits » …). Elle a dispensé des cours à l’Université d’Aix-Marseille, de Toulon et du Var, de Perpignan, de Paris XIII. Elle s’est vu attribuer en 2003 une Chaire Jean Monnet et dirige des thèses de doctorats et des mémoires, notamment sur des thématiques relatives au domaine médico-social et publie régulièrement dans ce domaine.

Anne MEYER-HEINE fut membre du jury de l’ENA, expert évaluateur pour la revue Gérontologie et Société, membre du Comité scientifique des « Etats généraux de la santé ». Elle est aussi membre du Comité scientifique de la Revue de l’Union européenne et tient une chronique annuelle à la Revue du Droit de l’Union européenne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s