Petit Déjeuner à l’Institut d’Etudes Politiques Science PO Aix le jeudi 20 juin 2019 à partir de 9h00

Mme Anne MEYER-HEINE, responsable pédagogique du certificat « Gouvernance des âges », et le service de la Formation Continue de Science PO Aix vous invitent à un petit déjeuner qui sera suivi d’une intervention et d’un échange autours de la question de la prise en charge des Mineurs Non Accompagnées.

« Les mineurs Isolés Étrangers ou la Protection de l’Enfance à l’épreuve du droit des étrangers et de la lutte contre les exclusions … »

Intervention de Mohamed KARKACH

Le droit d’asile des Mineurs Non Accompagnés dans l’Union européenne. Questions liées à leur représentation

Anne MEYER-HEINE

« Les mineurs non accompagnés sont de plus en plus nombreux à demander l’asile dans l’Union européenne. Pour obtenir le statut de réfugié, ces mineurs doivent, comme leurs aînés, démontrer qu’ils sont confrontés à des risques d’atteintes graves en cas de retour dans leur pays d’origine. Lorsque le jeune est sans papiers, il doit en outre démontrer qu’il est mineur. Or les techniques employées par les autorités nationales sont loin d’être sans lacunes et défauts.
En Europe, un représentant légal doit être nommé pour accompagner le mineur, particulièrement vulnérable, dans les différentes démarches qu’il doit accomplir auprès des autorités nationales. Le représentant du mineur doit garantir l’intérêt supérieur de l’enfant. Des normes communes découlent de directives européennes en ce qui concerne les attributions et les missions des représentants des mineurs. Cependant, la marge de manœuvre laissée aux États explique que les compétences varient ces derniers. Ainsi la diversité des dispositions nationales met en jeu l’efficacité du système. En outre, l’effectivité des règles adoptées est imparfaite, la protection des mineurs souffrant ainsi de nombreuses lacunes. »

https://journals.openedition.org/sejed/9257

Anne MEYER-HEINE, Directrice Déléguée de Sciences Po Aix jusqu’à fin 2014, est Maître de conférences en droit public dans cet établissement. Elle a dirigé plusieurs masters dont le Master 2 « Politiques des âges en Europe » et le Master 2 « Politiques et métiers de l’Europe ». Elle est actuellement responsable du certificat « Gouvernance des âges : seniors, jeunesse petite enfance » à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence et de plusieurs autres cursus (« Management des hommes », « Risques psycho-sociaux », « Gestion des conflits » …). Elle a dispensé des cours à l’Université d’Aix-Marseille, de Toulon et du Var, de Perpignan, de Paris XIII. Elle s’est vu attribuer en 2003 une Chaire Jean Monnet et dirige des thèses de doctorats et des mémoires, notamment sur des thématiques relatives au domaine médico-social et publie régulièrement dans ce domaine.

Anne MEYER-HEINE fut membre du jury de l’ENA, expert évaluateur pour la revue Gérontologie et Société, membre du Comité scientifique des « Etats généraux de la santé ». Elle est aussi membre du Comité scientifique de la Revue de l’Union européenne et tient une chronique annuelle à la Revue du Droit de l’Union européenne.

Conférence « Mineurs Non Accompagnés – L’urgence de nouvelles réponses »

Le Vendredi 8 février 2019 à la Maison de la Chimie à Paris, l’Ecole de la Protection de l’Enfance (EPE) et le Journal des Acteurs Sociaux (JAS), en partenariat avec l’ODAS et l’Assemblée des Départements de France (ADF), organisent une conférence sur les questions complexes des Mineurs Non Accompagnés.

Elle dressera un état des lieux du phénomène, des besoins des jeunes concernés et des difficultés rencontrées par les acteurs qui doivent y répondre.

Dans une deuxième partie, elle proposera un tour d’horizon (y compris au-delà de nos frontières) des évolutions à la fois nécessaires et concevables de notre système pour mieux répondre aux enjeux actuels et à venir.

Dans une troisième partie, seront présentées plusieurs initiatives mises en place dans les territoires qui ouvrent d’ores et déjà des perspectives aux MnA comme aux acteurs qui s’en occupent.

https://www.lejas.com/wp-content/uploads/CONFERENCE-MNA-V10-.pdf

CONFÉRENCE : Sur les routes et les chemins migratoires : l’émancipation

L’Université Populaire du Pays d’Aix (UPPA) propose une conférence avec le sociologue Mustapha EL MIRI, maître de conférence au Département de Sociologie de l’Université Aix-Marseille, le lundi 07 janvier 2019 de 19:00 à 21:00 à la salle Bouvaist (bibliothèque Méjanes) à Aix en Provence.

http://up-aix.com/programme/sur-les-routes-et-les-chemins-migratoires-lemancipation/

« La migration est souvent pensée comme un déracinement, un déchirement dans un monde où la sédentarité constitue la référence de la stabilité, voire du bonheur. Et si migrer était une manière de s’émanciper, de revendiquer sa liberté d’écrire son futur. C’est cette dimension que je présenterai à travers les récits de migrants d’Afrique, du Moyen Orient, d’Europe et du Canada. »

Pour aller plus loin :

Article de Mustapha El Miri « La fabrique des migrants  Autorégulation et sélection des postulants à la migration au Maroc » Dans Travail, compétences et mondialisation (2012), pages 157 à 168.

https://doi.org/10.3917/arco.mend.2012.01.0157 

État de la migration dans le monde 2018

Rapport de L’O.I.M.

Au lendemain de la conférence intergouvernementale de Marrakech du 10 et 11 décembre, en vu de l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, la journée internationale des migrants du 18 décembre 2018, nous offre l’occasion de mettre en avant le rapport annuel sur l’état de la migration dans le monde en 2018, publié par l’Organisation Internationale pour les Migrations (l’OIM).

Cette neuvième édition de la série a été conçu pour contribuer à améliorer la compréhension de la migration à travers le monde.

Il présente des données et des informations clés sur la migration ainsi que des chapitres thématiques sur des questions migratoires très actuelles, et est structuré de manière à mettre l’accent sur deux contributions clés pour les lecteurs :

  • Partie I : informations clés sur les migrations et les migrants (y compris les statistiques relatives aux migrations)
  • Partie II : analyse équilibrée et fondée sur des données factuelles des questions migratoires complexes et nouvelles.

CITOYENNETÉ ET HANDICAP PSYCHIQUE AU DÉFI DES REPRÉSENTATIONS SOCIALES : Bénévolat et volontariat au service d’une société inclusive

Magali POILROUX

Dans un contexte d’invalorisation du travail et de chômage important, cet article se propose de venir questionner le rapport à l’emploi pour les personnes en situation de handicap psychique.

Fort d’une expérience en Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (S.A.V.S.)  auprès de ce public particulier et nourri d’une démarche de formation en ingénierie sociale, l’auteur de cet article se propose de porter un regard critique sur les invitations multiples qui peuvent être faites à ces adultes fragilisés à s’insérer professionnellement. En s’appuyant sur l’existant, de nouvelles formes de participation sociale doivent pouvoir émerger afin que ces adultes, certes en difficulté, puissent exercer leur pleine citoyenneté et trouver une source d’épanouissement.

Loin de vouloir remettre en question les expériences positives d’accès à l’emploi, cette réflexion vient proposer un questionnement sur notre rapport à la norme et les pratiques professionnelles qui en découlent.


Mots clefs : Emploi, invalorisation du travail, troubles psychiques, inclusion, participation, autonomie, ingénierie sociale, norme.

Hommage à Mme YAKOLTI Souad

C’est avec une grande tristesse que nous avons récemment appris la disparition de Mme YAKOLTI Souad survenu le mercredi 12 décembre 2018. Nous souhaitions  lui rendre un dernier hommage.

Femme engagée, active au sein de nombreuses associations sur la province d’El Jadida et au Maroc, elle a mené tout au long de sa vie de nombreuses actions pour venir en aide aux plus démunis.

Rencontrée lors de notre premier voyage au Maroc, Souad nous a permis d’échanger avec différents acteurs du milieu associatif  et nous a accompagnés dans la compréhension du tissu associatif marocain, elle n’a jamais cessé de soutenir notre démarche et nos initiatives sur le territoire d’El Jadida.

Nous retiendrons de cette femme au grand cœur, sa force, son courage et sa détermination. Elle restera pour nous un modèle de vertu.

Nous tenions à nous associer à la peine de sa famille, amis  et à témoigner toute notre sympathie à ses proches.

L’équipe AMPDS

Zoom sur une des actions de l’Association ATTADAMOUN des Personnes Handicapées à El Jadida au Maroc

ATTADAMOUN est une des associations partenaires de l’A.M.P.D.S.

Née en 1997, elle a pour objectif l’intégration et l’insertion sociale des personnes les plus vulnérables. Son sérieux et sa détermination s’exprime au quotidien par des actions concrètes aux cotés des personnes les plus fragiles sur le territoire d’El Jadida au Maroc.

« Entouré de ses camarades de classe et de ses professeurs, Marwan vient de recevoir un fauteuil roulant électrique. Ce don organisé par l’association ATTADAMOUN d’El Jadida, va lui permettre de se rendre tous les jours à l’école ».